Home / Les dernières actualités / Après Facebook, Trump DEFINITIVEMENT banni de Twitter

Après Facebook, Trump DEFINITIVEMENT banni de Twitter

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 Janvier 2021

 

Comme annoncé ici hier, le lâche reniement de ses partisans par Donald Trump après les avoir appelé à investir le Capitole le 6 janvier ne va pas lui épargner la vengeance du système.

Après avoir été définitivement banni de Facebook, c’est Twitter qui a banni le président américain, réduisant à peu de chose sa capacité de communication.

Twitter a motivé cette décision par l’action du 6 janvier.

Après avoir examiné de près les récents Tweets du compte @realDonaldTrump et le contexte qui les entoure, nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque de nouvelles incitations à la violence

Dire à ses soutiens qu’ils allaient « payer » tout en félicitant les chiens de garde de ZOG pour avoir tué une patriote n’a visiblement pas suffi, comme c’était prévisible.

Il n’est pas le seul.

Les soutiens les plus populaires de Trump sont également purgés de la plateforme. Et aussi des conservateurs, uniquement parce qu’ils sont connus.

L’application Parler, un équivalent de Twitter hébergeant des millions d’électeurs de Trump, a été censuré du Play Store.

Google dit avoir banni de son Play Store Parler, la plateforme alternative de médias sociaux populaire auprès des conservateurs

Ce n’est que le début, la purge est étroitement coordonnée par tous les grands groupes numériques de la Silicon Valley. Ces gens vont montrer à la droite bourgeoise comment on mène une révolution et ça va aller très vite.

Trump a eu 4 ans pour agir, notamment en quittant Twitter et Facebook pour d’autres alternatives, mais a préféré faire des tweets inutiles sur tout et n’importe quoi qu’on ne peut de toute façon plus lire parce qu’ils ont disparu.

J’ajoute que cette purge va se systématiser et s’étendre à l’Europe. Tout ce qui sera vaguement à la droite de Macron sera éliminé progressivement. Avec le Great Reset, la moindre opposition au projet néo-communiste global sera écrasée.

Dans l’absolu, cela ne nous affecte pas puisque ça fait des années que les gens intéressants ont été censurés par Twitter et Facebook.

Les seules options sont Gab.com à ce stade. Le reste est d’une façon ou d’une autre censuré et travaille avec la police.

Commentez l’article sur EELB.su