Home / Les dernières actualités / Canada : la police de Trudeau s’introduit chez les gens pour les tabasser lors du Nouvel An

Canada : la police de Trudeau s’introduit chez les gens pour les tabasser lors du Nouvel An

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 Janvier 2021

A Gatineau, au Québec, les membres d’une famille ont été lynchés par des miliçants chargés de faire régner la terreur sanitaire.

Ces flics sont des bêtes sauvages.

Des terroristes.

Le Canada de Trudeau ressemble de plus en plus à un de ces récits dystopiques de science-fiction. Accessoirement, la France ressemble de plus en plus au Canada de Trudeau.

Le Droit :

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a tenu à remettre les pendules à l’heure concernant une vidéo circulant sur les réseaux sociaux qui montre une altercation entre des policiers et des citoyens lors du démantèlement d’un rassemblement illégal à Gatineau, le soir du 31 décembre.

La vidéo, qui avait été partagée par une personne présente lors du rassemblement, montre une escalade de tension entre des citoyens et des agents du SPVG, alors que ces derniers tentaient d’obtenir la coopération des récalcitrants.

L’homme qui a partagé la vidéo affirme que les agents du SPVG sur place ont fait un usage excessif de la force.

La scène chaotique s’est déroulée en soirée, la veille du Nouvel An, alors que les policiers avaient été alertés qu’un rassemblement illégal avait lieu dans une résidence du secteur Le Baron, à Gatineau.

« Sur place, les agents ont signalé le fait qu’ils ont reçu une plainte, ont avisé les gens de la règlementation et ont demandé à ce qu’ils mettent fin au rassemblement. Les gens présents leur ont signifié une fin de non-recevoir », avait alors expliqué le SPVG au Droit.

La situation avait alors dégénéré au point où un individu a été arrêté. Des accusations criminelles devraient être déposées.

Les policiers de Gatineau ont apporté quelques précisions sur cette affaire, samedi.

« La vidéo ne montre qu’un extrait de l’intervention. Les individus étaient récalcitrants et ont refusé de collaborer. L’individu arrêté sur la vidéo avait commis un voie de fait sur un policier, le frappant au visage à quelques reprises », a expliqué le SPVG sur son compte Twitter samedi.

Les policiers gatinois ont aussi confirmé qu’une deuxième personne a été arrêtée, en lien avec les événements du 31 décembre.

De plus, en vertu de la Loi sur la santé publique, le SPVG a distribué six constats d’infraction à des personnes présentes lors du rassemblement.

Le SPVG précise par ailleurs que les individus qui font l’objet d’une infraction doivent obligatoirement s’identifier.

Des flics qui s’introduisent chez les gens pour les passer à tabac sous prétexte sanitaire méritent en effet de se faire rouer de coups par la population.

Il est regrettable que ces flics n’aient pas été plus violemment châtiés par les habitants de cette ville. Ils le méritaient.

Surtout des flics qui obéissent à Trudeau.

Commentez l’article sur EELB.su