Home / Les dernières actualités / Dans une vidéo d’une obscénité inédite, Trump tente de sauver sa tête en insultant les cadavres de ses partisans puis remet le pouvoir à l’état profond

Dans une vidéo d’une obscénité inédite, Trump tente de sauver sa tête en insultant les cadavres de ses partisans puis remet le pouvoir à l’état profond

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 Janvier 2021

 

C’est le discours le plus vil que j’ai jamais eu l’occasion d’écouter.

Dans un court message, Donald Trump a spectaculairement poignardé dans le dos les héroïques patriotes américains qui ont pacifiquement pénétré dans le parlement des Etats-Unis le 6 janvier pour protester contre l’élection la plus frauduleuse de l’histoire américaine, allant jusqu’à déclarer « qu’ils ne représentaient pas notre pays ».

Il a ensuite annoncé que les manifestants « allaient payer ».

C’est la façon dont cet homme remercie les soutiens qu’il avait rassemblé peu avant pour un discours lors duquel il les avait explicitement appelé à se rendre dans le parlement des Etats-Unis situé non loin de là.

Ce qui ajoute encore à l’ignominie de ce discours, c’est qu’une patriote américaine désarmée est morte assassinée, exécutée par des gardes aux ordres de ZOG.

Cette femme malheureusement est morte en arborant le nom désormais maudit de Trump.

A 75 ans, Trump avait le choix entre marquer l’histoire ou tenter lâchement – et en vain – de déguerpir en crachant sur les cadavres de ses soutiens pour pouvoir mourir dans son lit.

Il a choisi de devenir la figure définitive du traître.

Je ne suis pas surpris de voir Trump s’abaisser à la trahison finale de sa base dans l’espoir de sauver sa tête ainsi que celle de sa famille. Tout particulièrement celle de sa fille mariée au juif Kushner.

Si une patriote de la classe moyenne et une mère de famille peut mourir sous les balles de ZOG, alors Trump peut faire personnellement face aux représailles que le système a pour lui en réserve.

J’espère que lui et sa famille seront impitoyablement écrasés par les vainqueurs auquel il remet à présent les clefs du pouvoir.

J’espère que ce sera long et douloureux.

La révolution populiste ne s’arrête pas là, au contraire. Compte tenu du programme qu’a en réserve l’élite globaliste pour les USA et le monde occidental, les peuples devront bientôt réagir. La trahison de Trump clarifie tout et permet à la classe moyenne blanche américaine de basculer dans un véritable mouvement révolutionnaire.

En attendant, le nom de Trump sera maudit pour l’éternité, que ce soit par ses ennemis ou par ses anciens supporters.

Commentez l’article sur EELB.su