Home / Décryptage / La vipère juive Jared Kushner a interdit à Trump de s’inscrire sur Gab pour s’exprimer

La vipère juive Jared Kushner a interdit à Trump de s’inscrire sur Gab pour s’exprimer

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 Janvier 2021

Jared Kushner est juif sournois et cruel 

Trump ne peut plus parler sans l’autorisation des juifs.

C’est à ce point-là qu’en sont arrivées les choses.

CNN :

Les possibilités de réponse de Trump à sa destitution sont également limitées. Normalement, les collaborateurs se tournent vers Twitter pour connaître la première réaction du président, qui est le seul président de l’histoire à avoir été destitué deux fois. De même, les membres républicains du Congrès craindraient ce qui pourrait apparaître sur le fil [Twitter] de Trump s’ils décidaient de rompre avec lui et de voter pour sa destitution.

Mais le compte de Trump a été définitivement suspendu – et avec lui sa principale arme pour assurer la loyauté du Parti Républicain.

Alors que Trump s’est insurgé contre sa suspension, en déclarant cette semaine aux journalistes que la liberté d’expression était menacée, CNN a appris qu’un de ses principaux conseillers s’était efforcé de l’empêcher d’apparaître sur des plateformes marginales à la place des principales plateformes qui lui ont été interdites.

Le gendre de Trump et conseiller principal Jared Kushner est intervenu lorsque d’autres fonctionnaires ont tenté de rétablir la présence du président dans les médias sociaux sur des sites qui sont souvent des refuges pour les extrémistes, tels que Gab, suite à une interdiction sans précédent de plusieurs grandes plateformes.

Selon un conseiller extérieur et un fonctionnaire de l’administration, Jared Kushner et le chef de cabinet adjoint Dan Scavino ont bloqué les efforts d’autres collaborateurs, dont le chef du personnel Johnny McEntee, visant à obtenir la présence du président sur des plateformes de médias sociaux marginales, après qu’il ait été suspendu d’une manière ou d’une autre de presque toutes les grandes plateformes, dont Twitter, Facebook et, maintenant, YouTube.

Ces fonctionnaires avaient initialement tenté d’utiliser d’autres comptes Twitter, y compris ceux gérés par les responsables de la campagne, pour tweeter au nom de Trump.

La Maison Blanche n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires de CNN.

Ce juif, jusqu’à la dernière minute, empoisonnera tout ce qu’il peut empoisonner.

Trump pouvait encore servir à une seule chose avant d’être chassé de la Maison Blanche, c’était d’entraîner tout le public qui le suit encore vers Gab en y établissant sa présence. Une fois expulsé de la Maison Blanche, il n’intéressera pratiquement plus personne.

Le juif Kushner a veillé à ce que cela n’arrive pas en faisant sûrement valoir à Trump qu’il valait mieux créer « son » réseau social inutile administré par des juifs pour faire du fric.

C’est de ce niveau-là : du scam israélien.

Plus que six jours avant que cette farce sinistre ne prenne définitivement fin.

Commentez l’article sur EELB.su